Flickr revoit sa politique concernant les comptes gratuits

0
7 vues

C’est un sacré changement de cap qu’a annoncé Flickr au mois de novembre dernier. Le site, l’un des plus fréquentés par les photographes de tout poil, va bientôt réduire la capacité maximum d’images et de vidéos que l’on peut mettre en ligne sur la plateforme. Au lieu du généreux téraoctet jusque-là consenti, il ne sera bientôt plus possible de télécharger que 1000 fichiers lorsque l’on utilise la version gratuite du site. En mettant en place cette limitation, Flickr souhaite arrêter de faire office de disque de sauvegarde en ligne. Il avait inauguré cet espace en 2013, alors qu’auparavant les utilisateurs gratuits ne pouvaient publier que 200 images. “L’offre à un téraoctet séduisait largement des membres attirés par le stockage gratuit, et non par un engagement avec d’autres amoureux de la photographie”, affirme Andrew Stadlen, le vice-président de Flickr. La suppression des contenus en excès va attendre encore quelque temps. Ils seront écrasés au mois de février 2019. Cette nouvelle ne devrait toutefois pas inquiéter trop de photographes. Selon Flickr, seuls 3% des utilisateurs ont publié plus de 1000 images sur leur compte. Longtemps dans les mains du géant du net Yahoo, Flickr a changé de propriétaire en avril dernier, passant désormais sous la coupe de SmugMug, un spécialiste du stockage et du partage de photos, bien implanté aux ÉtatsUnis. Avec Flickr, la société accède à une clientèle internationale, à laquelle elle cherchera à proposer des services payants. Pour preuve, Flickr chérira ses abonnés en leur donnant accès à un espace illimité et à une meilleure exposition sur le site, ou encore en permettant de visionner les photos en 5K.